Leider ist dieser Text nicht auf Deutsch verfügbar.
1. Juli 2021
Communiqué de presse

Un sol sain pour des aliments sains !

Boerenforum, Wervel, FIAN et vzw Climaxi soutiennent la manifestation pour un environnement et un sol sains en réponse au scandale des SPFO.

Dimanche 4 juillet à 11 heures, des citoyens inquiets, des agriculteur.trice.s, des syndicats et des organisations environnementales organisent une marche pour un environnement de vie et de travail sain après la récente découverte de la contamination historique aux sulfonate de perfluorooctane (SPFO) par la multinationale 3M. Après 70 ans de choix politiques en faveur de l’exportation et de l’industrie, il est grand temps d’opérer un revirement en donnant la priorité à une production alimentaire saine et locale et à des sols fertiles pour les générations futures, plutôt qu’à la maximisation des profits et à une vision à court terme.

Nous défendons une agriculture saine et juste, mais pour faire pousser des aliments sains, il faut un sol sain !
Tijs Boelens, du Boerenforum

Silence des autorités

Les agriculteur.trice.s actifs dans la vaste zone entourant les sites de 3M veulent connaître l’impact de la pollution sur leur activité, même s’il est déjà clairement perceptible. Les agriculteur.trice.s actifs dans les circuits courts ont des difficultés à vendre leurs produits. Les clients restent à l’écart. Pendant ce temps, le silence des autorités inquiète et aucune indemnisation n’est prévue. Ce soutien est pourtant vital pour éviter l’effondrement de ces entreprises locales.

retour en haut de la page

Une situation absurde

Parmi les agriculteur.trice.s touchés dans la région, Joe Dieryck et sa femme Christie. Leur ferme "Vrijselhof" se situe à Kontich. C’est une ferme biologique, sans déchets, qui fonctionne selon les principes de la permaculture. Il y a de fortes chances pour que l’exploitation ne soit plus autorisée à vendre ses œufs de poules, élevées en plein air.

Ce sont donc eux, avec ceux qui s’engagent en faveur d’un sol sain, d’un environnement sain et du bien-être des animaux, qui se retrouvent sur le carreau, obligés de s’arrêter, pendant que les élevages de poulets industriels, élevés à l’intérieur, continuent à vendre leurs produits.

Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres de la façon dont survivent ceux qui veulent pratiquer une agriculture respectueuse des sols et de la santé. Aujourd’hui, ce sont eux les grands perdants.

Dans quelques décennies, l’agriculture n’existera plus en Flandre. Car depuis des années, le gouvernement joue la carte de l’exportation et de l’industrie au détriment de la production alimentaire locale et saine. Il faut à présent opérer un revirement en soutenant les agriculteur.trice.squi produisent de manière durable.

retour en haut de la page

Soutien aux agriculteur.trice.s

Le Boerenforum soutient les agriculteur.trice.s concernés et les agriculteur.trice.s régionaux. Avec les organisations qui le soutiennent, le Boerenforum demande que:

  • Les agriculteur.trice.s qui ne peuvent plus cultiver leurs terres soient indemnisés intégralement pour les dommages et l’assainissement éventuel ou, si cela n’est pas possible autrement, qu’ils soient soutenus pour trouver de nouvelles terres;
  • Les autorités (agence publique des déchets ou conseils communaux) réalisent des analyses par entreprise, car les analyses actuelles ne sont que des échantillons;
  • Le gouvernement rachète les récoltes et les produits éventuellement pollués, assainisse les terres ;
  • Et que cet assainissement se fasse aux dépens des pollueurs.

retour en haut de la page

Pour l’accès à la terre

En collaboration avec Wervel, FIAN Belgium, vzw Climaxi et les Brigades agricoles, le Boerenforum mène une campagne pour l’accès des agriculteur.trice.s à la terre.

Les récents développements autour des sites 3M s’inscrivent dans une tendance plus large qui voit les agriculteur.trice.s céder la place aux projets d’expansion portuaire et à l’industrie sur la rive gauche, que ce soit à Anvers et dans toute la Flandre.

De plus en plus de terres agricoles sont achetées pour des projets futurs ou deviennent inutilisables en raison de la pollution.

Enfin, pour une alimentation saine, nous ne devons pas seulement nous efforcer de préserver la santé de notre propre sol, mais aussi assumer la responsabilité belge de l’empoisonnement de l’homme et de l’environnement dans d’autres pays.

Les produits provenant de l’étranger peuvent être contaminés par des poisons produits et exportés en Europe, mais interdits dans l’Union européenne elle-même. Sur cette question, voir "l’Atlas des pesticides".

retour en haut de la page

Save the date : Grand débat agricole le 13 novembre à Anvers.

Une date à retenir : 13 novembre Farmersforum, Foodteams et Wervel organisent un vaste débat agricole à Anvers, où le scandale sera également abordé : "Farmers take the floor".

retour en haut de la page

Résumé

Le Boerenforum, Wervel, FIAN Belgium et Climaxi se joignent à la manifestation dimanche pour réclamer des terres saines pour une alimentation saine.

Pour les agriculteurs et les exploitants agricoles touchés, nous demandons la clarté et une compensation complète pour les conséquences subies, et à venir. La compensation doit être adaptée aux besoins des agriculteurs, avec une attention particulière aux petits exploitants terriens qui produisent des aliments durables et sains tout au long de la chaîne courte.

Après 70 ans de choix politiques en faveur de l’exportation et de l’industrie, il est urgent d’opérer un revirement en donnant la priorité à une production alimentaire saine et locale et à des terres fertiles pour les générations futures plutôt qu’à la maximisation des profits et à la réflexion à court terme.

retour en haut de la page