[Mars] On en a gros sur la patate !
 FIAN Belgium

[Mars] On en a gros sur la patate !

Cette année encore, nous nous mobiliserons pour la journée des luttes paysannes, et pour cette édition 2020 il y aura des mobilisations dans toute la Belgique, de Libramont à Gand en passant par Bruxelles. Le 18 avril, le Résap organise une grande mobilisation à Frameries autour de la pomme-de-terre. Rejoignez-nous pour défendre l’agriculture l’agriculture paysanne et familiale et dénoncer les dérives de l’agroindustrie !

Mobilisations les 17 et 18 avril

17 avril 2020

Mobilisations du 17

Bruxelles : Kata de la houe, action symbolique près de Schuman Gand : bus tour sur des terres agricoles menacées en région...

18 avril 2020

Journée de mobilisation et d’action

Frameries (Région de Mons) Journée internationale des luttes paysannes Plantation de patates biologiques sur des terres rachetées par l’industrie - Accueil dans une ferme...

19 avril 2020

Libramont : plantation de patates sur le site de la Petite Foire à Semel Liège : mobilisation contre l’implantation du méga-projet...

A l’occasion de la journée internationale des luttes paysannes, nous appelons avec le Résap à nous mobiliser à Frameries, contre la société Clarebout. Ce géant de la patate a un projet d’usine de frites destinées à l’exportation et achète massivement des terres agricoles.
Patatistes de tous les territoires, rejoignez-nous ! Ensemble dénonçons les impasses du système productiviste agricole et soutenons les agriculteur.trice.s qui cultivent des alternatives !

FIAN Belgium présente son rapport parallèle au Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU

Du 17 au 20 février 2020, la Belgique passait son cinquième examen périodique devant le Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU (Comité DESC) à Genève. A cette occasion, FIAN a pu présenter son rapport parallèle sur les difficultés au regard des DESC en Belgique et les manquements de la Belgique.

Apéro Rencontre - L’agriculture paysanne en a gros sur la patate

Le SCI et FIAN vous invitent à une soirée conviviale le 24 mars pour s’informer et se questionner sur la thématique des luttes paysannes en Belgique et plus spécifiquement sur l’industrie et la culture de la pomme de terre, la thématique choisie pour la journée des luttes paysannes 2020

Rapport du workshop sur la mainmise des entreprises

Suite à la sortie du dernier numéro du Beet the System intitulé "Prise de pouvoir des multinationales : Comment contrer la mainmise des entreprises sur les espaces démocratiques ?", nous organisions un workshop sur le corporate capture et l’influence du secteur privé sur la prise de décision politique. Quels sont les mécanismes en jeu et comment devrions-nous nous positionner en tant que société civile ?

#1 Le phénomène de "mainmise des entreprises"

Qu’est-ce que le phénomène de "mainmise des entreprises" ? Qu’est-ce qui le caractérise ? Quel est le rôle des décideur·euse·s politiques dans ce phénomène ?
Les réponses sont à lire dans cet article qui liste 10 critères indicateurs du phénomène, ainsi qu’une série de recommandations pour lutter contre la mainmise des entreprises

L’OCDE accepte la plainte des ONG : “La banque ING a ignoré pendant des années les impacts du secteur de l’huile de palme”

Bruxelles/Amsterdam, 24 janvier 2020 – Lundi 20 janvier, le Point de Contact National (PCN) néerlandais de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a déclaré recevable une plainte de l’ONG les Amis de la Terre (Friends of the Earth) contre la banque néerlandaise ING. Cette plainte est unique dans la mesure où, pour la première fois, une entreprise est accusée de "contribuer à" plutôt que d’être simplement "liée à" des actes condamnables. La plainte est soutenue par plusieurs autres organisations internationales : ReAct, FIAN Belgium, Brot für Alle, FERN et CNCD-11.11.11.

Note politique de la Coalition contre la Faim : La politique belge de coopération est inefficace pour éradiquer la faim

La politique belge pour la lutte contre la faim s’avère inadéquate et inefficace. C’est ce qui ressort de la note politique de la Coalition contre la faim (dont FIAN est un membre actif) présentée à la Commission des relations extérieures du Parlement Fédéral.
Il ne s’agit plus seulement de faire plus, il faut également revoir les politiques contre la faim.

#4 Le "mouvement" Scaling Up Nutrition

Les plateformes multi-parties prenantes impliquant divers acteurs, y compris le secteur privé, sont considérées comme des moyens importants pour atteindre les objectifs de développement durable. Une PMP de premier plan est le « mouvement » Scaling Up Nutrition (SUN). Sur base d’une étude internationale, cet article démontre que les interventions promues par les PMP ne tiennent pas compte des déterminants sociaux, culturels, économiques et politiques de la malnutrition et mettent plutôt l’accent sur des interventions techniques à court terme, en raison de l’influence du secteur privé dans le cadre d’un processus fondé sur le consensus.

© FIAN Belgium — 2020