Leider ist dieser Text nicht auf Deutsch verfügbar. Originaltext: fr Andere Übersetzungen: nl
#DefendTheDefenders

Comment ca se passe pour les militant.e.s des droits humains en 2021 ?

10 décembre journée mondiale des droits humains

Chaque année, le 10 décembre, des mouvements sociaux s’organisent pour dénoncer les violations des droits humains perpétrés de part le monde. Rejoignant la coalition, FIAN Belgique ajoute sa signature à la lettre ouverte envoyée ce vendredi aux ministres Kitir, Wilmès et Verlinden. Envie de montrer votre soutien aux militant.e.s des droits humains ? Rejoignez nous pour l’action en ligne et retrouvez-nous en live à partir de 18h au Mont des Arts à Bruxelles.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Le 10 décembre nous commémorons la signature de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Alors comment ca se passe pour les militant.e.s des droits humains en 2021 ?

Depuis 73 ans, les mouvements sociaux défendent nos droits fondamentaux: le travail décent a été obtenu grâce à des grèves organisées par les syndicats, des populations indigènes ont mis fin à des méga-projets miniers et la mobilisation des jeunes a placé la justice climatique tout en haut de l’agenda politique.

En Colombie, aux Philippines, en Palestine, au Guatemala, Afghanistan … mais aussi en Belgique, la société civile est mise sous pression: de la suspension de leur droit de manifester, aux jugements limitant leur droit d’action, aux attaques à la réputation des défenseurs des droits de l’homme en passant par les arrestations, jusqu’aux meurtres.

Et en Belgique ?

En réponse à notre appel du 10 décembre 2020 :

  • Madame Kitir avait également annoncé vouloir travailler sur un mécanisme de protection des défenseurs des droits humains à l’étranger. Elle avait promis, en réponse à une question parlementaire de Mme de Laveleye « L’action Defend the Defenders » (55011617C), de développer un plan de travail pour mettre en œuvre les recommandations de l’étude et de la conférence Claiming back civic space, organisée en 2019 en collaboration avec 11.11.11, le CNCD-11.11.11 et le bureau d’étude de l’ECDPM.
  • Madame Wilmès avait annoncé son intention de mettre les droits humains au centre de la politique étrangère belge, et d’évoquer systématiquement la question de la répression des défenseur·euse·s des droits humains dans les contacts bilatéraux. Elle avait également promis que la Belgique s’investirait dans le renforcement des mécanismes multilatéraux concernant les droits humains, ainsi que le développement d’un cadre effectif autour du devoir de diligence des entreprises dans leurs chaînes de valeurs.

Quelles démarches ont été entreprises en 2021 pour donner suite à ces projets ?

Rejoignez-nous

Avec une large coalition de syndicats et de mouvements sociaux dans plusieurs pays différents, nous coorganisons des actions dans toute la Belgique en solidarité avec tous ces mouvements. Nous mettrons littéralement en lumière leurs engagements et nos droits !

Rejoignez-nous ce 10 décembre à partir de 18h à Bruxelles au Mont des Arts !